Via Aquitana, region de Canet

Via Aquitana, region de Canet

VILLEROUGE-la-Crémade

Un four de briques
Ce hameau, parti du commune de Fabrezan, se trouve quelques mètres du nord de la D611 qui passe entre Thézan-des-Corbières et St. Laurent de-la-Cabrerisse.
  Un jour on a passé en route pour Ferrals et tourné à gauche pour le regarder un peu.  Il y avait les vestiges d'un château et une chapelle Visigothique.
 
Le château, la chapelle de St. Etienne et au-dessous, la vue du château de la chapelle et la route D611

J'ai rencontre un homme s'apelle Pierre Troupe et il m'a dit il y avait les vestiges Romaines à Villerouge-la-Crémade.  La prochaine semaine, Madame Juan et moi sommes allée pour voir les vestiges.
  Au pied du château, aprés un promenade difficile du forêt avec beaucoup des petites ruisseaux, nous sommes arrivé pour trouver un four manifique.

Nous avons regardé les trous pour l'air chaud, et quelques briques sur le sol.
 
Les murs interieurs était bien conservé.

  Pierre nous a dit que il y a, pas loin, une champ ou on a trouvé les tegulae, poterie etc, ou était situé une villa.
  C'est évident il y avait une habitation ici à Villerouge pour l'industrie Romaine des briques, à côté de l'ancienne route entre Narbonne et Mouthoumet.  Peut-être les Visigoths est arrivé et a fait une chapelle Arienne pour les ouvriers.  Le château était medieval mais il n'exist pas aucun documents.  Mais le nom "-de-Crémade" signifie le village était brulé.  Simon de Montfort?  Les Protestants?
  Le four et la villa sont connu par les archeolgues.  Il dit dans La carte Archeologique de Gaule pour Aude, au-dessous Fabrezan; au lieu-dit Les Clausets, les vestiges d'une importante ville gallo-romaine . . . en 1966 . . . fragments d'amphores, de dolia, de tegulae et de ceramiques sigillées de la Graufesenque . . . dans le sous-sol, la présence d'une mosaique détruite . . en 1993 R. Sabrié signale des éléments de blocages de murs, et des cercles rubéfiés correspondant à l'emplacement de fours de tuiliers.
  Pour moi, je veut revenir pour regarder encore la chapelle, j'ai entendu parler que l'interieur est fière de posseder quelques fresques, jamais renové, de la 12ième siècle.  A côté, deux jolis petits cimetières privats avec les anges.
 
  On doit chercher le clé à la mairie de Fabrezan.
 Pour plus d'info des fours cliquer ici.



03/05/2013
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser